Soutien aux entreprises de Cadillac sinistrées à l’issue de la crue de la Garonne

vendredi 12 février 2021

Jean Paul POPULU de la FORGE

Vendredi 12 février, quelques membres du Rotary Club Cadillac & Garonne sont allés au devant des entreprises, artisans ou commerces ayant eu à subir la crue de ce mois.

          Il est à noter que tous les établissements du bas de la ville n’ont pas été égaux face à l’inondation. La situation géographique, la hauteur de seuil, les lieux de stockage, tous ces paramètres ont fait que chaque situation était différente.

          Les membres du club ont donc visité une dizaine d’entités avec toujours la même constante : toutes les personnes rencontrées appréciaient notre sollicitude. De fait nous avons fait état du fait que nous pouvions apporter une aide ponctuelle tant au niveau financier qu’en moyen humain.

          Au niveau financier, le club ou le District peut venir en complément des remboursements liés aux assurances.

          Sur le plan humain, l’une de nos membres est rompue au montage des dossiers d’assurance, d’indemnisation.

          Selon les chefs d’entreprises, l’impact de la crue a été différent. Entre le garage entièrement inondé et le salon d’esthétique à peine humide, nos membres ont apporté un soutien moral réel et référencé ceux qui avaient le plus besoin.

          Le lien avec les entreprises est établi et déjà d’aucun nous sollicite pour un soutien technique ou sur certaines procédures (urgence URSSAF par exemple).

          Nous avons établi un ordre de priorité au vu de l’ampleur des dégâts bien différente selon les structures. Cet ordre de priorité nous permettra de définir la nature des efforts que nous pourrons réaliser.

 

          L’étape suivante sera le suivi des dossiers après propositions des assurances afin de pallier le différentiel qui pourra exister entre le montant du remboursement et la valeur de remplacement.

          Au final cette « tournée des entreprises » a été chargée de sens pour nous en bien des domaines :

          Nous avons à chaque entreprise reçu un accueil cordial, chaleureux.

          A chaque fois que nous nous sommes présentés, nos interlocuteurs connaissaient le Rotary et en avaient plutôt une bonne image (on nous a même parlé des échanges de students).

          Notre démarche a été comprise de tous quant à notre niveau d’intervention. Nous avons bien expliqué que nous n’étions pas une banque européenne et que notre aide ne pouvait être que complémentaire et, par essence, limitée.

          Le suivi est effectif, nous sommes toujours au contact de ces entreprises.

Tous nos interlocuteurs savaient que nous étions une organisation internationale mais ils ont parfois été étonnés que nous soyons aussi sur l’environnement proche.

          Nous ne manquerons pas de revenir vers vous tous pour vous tenir informés de la suite de ces dossiers, notre efficacité ne se prouvera que dans la durée.